Thierry Lefever

lefeverThierry Lefever participe à Etranges Lectures depuis 2003. Avec Diane Meunier, il a lu entre autres : Homère, Andersen, Murakami et Amos Oz.

Thierry Lefever par Thierry Lefever...

Il nait en 1956  (ah oui quand même !...) à Roubaix, ville alors en pleine expansion textile... scolarité sans problème, bon élève sérieux et travailleur, peut mieux faire certainement, mais bon…
- Obtient son bac avec  mention à 17 ans, fait deux années à l’Université de Lille (DEUG de Sciences Économiques), une brillante carrière semble s’ouvrir devant lui et puis… patatras !... rencontre fatale avec le Théâtre ! Suit imprudemment des cours à la MJC de Fives-Lille (quels souvenirs et quelle époque…les années 70!) et FATALITAS, rien de va plus, tout va bien, adieu famille patrie  études et sciences économiques !!! Une page est tournée ! Bonjour la vie ! - entame alors son parcours professionnel de comédien, au C.D.N.J de Lille: le Théâtre La Fontaine (l'expérience le marque à jamais sur les rapports Patron / Employé et sur la Légitimité du pouvoir. Il s'en souviendra quelques années plus tard quand il jouera Coriolan de Shakespeare...)
- s'enfuit dans le Sud-Ouest et fonde - avec Diane Meunier - la Cie du Moulin Vert, pour l'Enfance et la Jeunesse (expérience de 4 ans dont il sort à jamais épuisé des enfants...)
- bourlingue à droite et à gauche dans les années 80, dans différentes régions de France (Lille, Toulouse, Romans, Tours, Chalon, Périgueux, Paris, Bordeaux...) où il travaille pour de nombreuses compagnies, petites, moyennes et grandes, voire des Centres Dramatiques (expériences dont il garde le souvenir de quelques villes de France, en hiver, seul, un Dimanche, il pleut, en novembre, à 6 heures du soir... Approfondit ses réflexions sur la solitude de l'Artiste...)
- joue (parfois même brillamment !) Shakespeare, Molière, Pirandello, Brecht, Corneille, Maupassant, Kleist, Dürrenmatt, et aussi Poudérou, Varoujean..., travaille avec Ronny Couteure, Didier Carette, Denis Manuel, Jean-Luc Ollivier, Jean Lescot... et fait quelques "rencontres remarquables": Armand Gatti, Jean-Claude Bastos, Christiane Gatt, Pierre Orma, Christian Sciaretti, Christian Rist, Robert Cantarella, Romain Bouteille, sa mère...
- plusieurs fois assistant à la mise en scène ou co-metteur en scène, il écrit et signe seul ses premiers spectacles en 1989-90 avec notamment "Le rasoir à Charlot" ou encore "Moeurs et Délices" dont il garde un souvenir émerveillé... Viendront ensuite "L'Autre Dom Juan" d'Edouardo Manet, "Ils étaient tous mes fils" d'Arthur Miller et "La Nonna" de Roberto Cossa, ou encore deux oratorios: " Les Rois Mages" et "Rébécca".
- joue dans une quinzaine de films ou téléfilms, réalise des bandes annonces de spectacles, produit, écrit et met en scène un court-métrage assez moyen, mais dont il est très fier...
- Egalement musicien et compositeur, il co-signe avec Diane Meunier une série de 5 albums pour enfants chez Adès puis Universal... (Là (et las, hélas), il pénètre-là dans un univers sale dont il sortira à jamais dégoûté de toute velléité de création musicale: le showbiz !)

- Ce qui ne l'empêche pas de se jeter à corps et à fonds perdus- en compagnie de Diane et d'une dizaine de musiciens - dans une création ambitieuse: "Doom-Doom", spectacle musical écrit par Diane... Magnifique et ...unique expérience  un 18 janvier du XXI ème siècle...(Médite sur l'art éphémère...)


- Avec entrain et le sourire, il créé en 2001 avec Diane Meunier, le Repeuplement Artistique Obligatoire Uniquement en Liberté  et  le Rut Imminent de Tous les Artistes (la Cie R.A.O.U.L. ET R.I.T.A.). Ensemble ils feront des p'tites choses, des grandes choses mais toujours de belles choses... (des lectures-spectacles entre autres qui leur permet de croiser ou de retrouver des auteurs remarquables: Amos Oz, Agneta Pleijel, Andersen, Rosetta Loy, Elwood Reid, Haldoor Laxness, Somadeva, Homère, Murakami, Roth...)

- En 2003 il monte sur les barricades pour défendre la Culture gravement mise en danger. Aujourd'hui encore le péril n'est pas écarté. Vigilance, vigilance...
- se réénergise et se revitalise en regardant les peintures et en lisant les textes de Diane... et rêve encore - et depuis 15 ans - à son prochain hénaurme spectacle: "Les aventures du Général Francoquin au pays des frères Cyclopus" (de Yak Rivais)...
- En 2004-2005 monte « Les Lettres Persanes » de Montesquieu pour le festival « Le Pied de la Lettre » à Périgueux, et dans la foulée le joue à l’Université Michel de Montaigne à Bordeaux… Attaque l’adaptation de Francoquin…
- Arrête de fumer en avril 2005...

- Travaille avec le Centre Psychiatrique de Jour de Bergerac à un spectacle pour la commémoration de la fin de la seconde guerre mondiale. Expérience professionnelle et humaine riche et intense…
- 2006 arrive et le projet Francoquin tombe à l’eau… Trop peu d’argent et une lettre ouverte aux acteurs culturels de la région qui ne leur a pas vraiment plu,  auront raison de plus de 2 années d’efforts… Qu’à cela ne tienne !  Ah mais ! Y vont savoir qui c’est Raoul ! La Cie (la fidèle) rebondit et créé d’autres lectures-spectacles, dont « La République des Rêves » d’après les écrits de Bruno Schulz, « Kafka sur le rivage » d’Haruki Murakami, « Le Deuxième Elément » un montage de textes sur le thème de l’eau…

- Et voilà 2007 qui passe comme une fleur, entre créations de lectures-spectacles (des commandes notamment pour le Pôle International de la Préhistoire, le Salon du Livre Gourmand de Périgueux, le Conservatoire de Musique de Périgueux…) et formation. Car désormais, et depuis 2003, il dirige des stages de lecture à voix haute dans le cadre des journées de formation de la Ligue de l’Enseignement de la Dordogne et de la Bibliothèque Départementale de Prêt.
-Stages, ateliers, en direction des scolaires, enseignants, bibliothécaires, khâgneux, population carcérale, élèves magistrats de l’Ecole de la Magistrature de Bordeaux, désormais la formation occupe une bonne partie de son temps.
- Ce qui ne l’empêche pas de se lancer dans l’aventure avignonnaise pour l’été 2008 avec : « Les Contes du Vampire » une lecture-spectacle tirée du catalogue désormais bien fourni des « Scènes-Lectures » proposées par la Cie Raoul et Rita…

Mais ça…c’est une autre histoire…